Dossiers clos

Session de printemps 2016 du Parlement – Les thèmes

Le Conseil des Etats a approuvé la Motion « Période FRI 2017-2020: mettre en œuvre les réformes nécessaires sans compromettre la qualité». Le Conseil fédéral a présenté une version timidede la motion FRI 2017-2020. Certains acteurs jouent avec les terminologies « Bachelor » et « Master » et créent ainsi une certaine confusion. La conférence des écoles supérieures suisses a en conséquence publié une lettre dans laquelle elle demande à tous les instituts de formation d'utiliser la terminologie officielle.

Le Conseil des Etats n'a malheureusement pas suivi FH SUISSE et la CSEC-E dans la Loi sur les professions de la santé (LPSan). Il a approuvé la proposition du Conseil Fédéral sans inclure la formation du niveau Master (Advanced Practice nurse). Le Conseil national a approuvé le projet de loi qui régule le transfert de la Commission de la technologie et de l'innovation (CTI) dans la nouvelle forme d'organisation «Innosuisse».

Plus d'informations : www.fhschweiz.ch

L’article 13 de l’ordonnance d’application sur le contrôle des produits stupéfiants règle les exigences concernant la personne responsable au sein d’une entreprise. Le texte de cet article peut être interprété dans le sens où un titulaire d’un diplôme HES ne satisfait qu’aux conditions pour les substances de classe f (substances au stade préliminaire). 

La FH Suisse et la SVC en ont discuté avec Swissmedic (instance suisse d’autorisation et de contrôle des médicaments mandaté par le conseil fédéral). A ce titre, une rencontre avec le secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a été organisée. Le bilan de cette rencontre est que la mise en œuvre de cette ordonnance ne discrimine pas les diplômés HES de notre domaine.

La SVC a été, dès le début, représentée par le président dans la commission des Master. Le but était de concevoir le but et le concept d’une formation Master en chimie dans les HES.

La SVC a rencontré à plusieurs reprises le secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

 En 2009 et 2010, la SVC a participé de manière décisive à cette avancée dans la formation Master dans les HES. La SVC a organisé deux rencontres de Master où se rencontrèrent les représentants de l’industrie, les représentants des HES et les étudiants HES de toutes les hautes écoles suisses. Les représentants de l’industrie ont rassuré les étudiants en reconnaissant que les exigences des diplômes de Chimiste HES ont augmenté et que la voie Master est un très bon investissement. Avant l’été, les inscriptions au Master se montaient déjà à plus de 50 étudiants.

Dans la loi fédérale sur les toxiques, on distingue deux licences A et B. La licence A autorise la manipulation et le transport illimité de toutes les substances dangereuses (poisons) ; la B impose de fortes restrictions. Les diplômés EPF, Uni et droguistes obtiennent automatiquement la licence A. Les chimistes HES doivent s’en tenir à la licence B selon la consultation consécutive à la refonte de la loi sur les toxiques. Cet état de fait constituait une grande discrimination avec comme conséquence un lourd préjudice sur le travail. La SVC a combattu avec succès ce préjudice lors de la consultation portant sur cette loi. Les chimistes HES ont dès lors droit à la même licence illimitée.

Lors du 2ème forum HES "Le potentiel HES“ du 19 juin 2015 à Lilienberg,  des personnalités renommées du monde économique et politique ont pris position concernant le manque de personnel qualifié. Parmi les intervenants, les personnalités suivantes ont parlé 

aux chimistes et biotechnologues HES: 

  •   Christian Wasserfallen, conseiller national et président de FH Suisse
  •   Hans Hess, président de Swissmem
  •   Mauro Dell‘ Ambrogio, secrétaire d'état à la formation, la recherche et l'innovation SEFRI

Plus de détails sur http://www.fhschweiz.ch/content-n1099-sF.html

Le prochain Forum HES aura lieu le 17 juin 2016. Réservez cette date dans votre agenda. Plus d'informations seront données ultérieurement.